Les tribunes

Être un patriote social en France au vingt-et-unième siècle

Tribune de Grégory Gennaro Etre patriote social, c’est s’engager dans un mouvement politique et intellectuel avant-gardiste pour réaliser une synthèse originale entre les traditions et la modernité, entre notre Histoire et les exigences du monde d’aujourd’hui. C’est participer au mouvement de l’histoire. Etre patriote social, c’est refuser la barbarie sous

Les communiqués de presse

GRÉGORY GENNARO SOURCE D’INSPIRATION DES SOCIALISTES

Communiqué de presse de Grégory Gennaro Le député socialiste de la troisième circonscription du Cher, Yann Galut, vient de faire le « buzz » sur Internet et dans la presse. L’effet ? Une étonnante carte de vœux qu’il a adressé avec pour slogan « La France aux Français ! OUI mais avec tous les Français ! ». Si le monde du politiquement correct s’offusque et se scandalise de tels propos, il n’en est pas de même pour

LE « PACTE D’AVENIR BRETON » : UNE MASCARADE QUI CACHE LA DISLOCATION PROGRAMMÉE DE LA FRANCE

Communiqué de presse de Grégory Gennaro Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, vient d’offrir à la minorité autonomiste de Bretagne des droits politiques qui rompent avec l’égalité de tous les citoyens français. Le transfert d’une partie des compétences de l’Etat, l’adaptation des lois sur mesure, la mise en œuvre de règles spécifiques, la ratification anticonstitutionnelle de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires ouvrent la voie de la discorde et

GRÉGORY GENNARO LAISSE SANS VOIX NADINE MORANO SUR TWITTER

Communiqué de presse de Grégory Gennaro – Nadine Morano, la figure emblématique de l’UMP, s’est une nouvelle fois distinguée sur le réseau social Twitter notamment pour ses propos démagogiques, creux et vides de sens. Le 20 juillet 2013, notre encenseuse de paroles politiciennes a commenté les événements de Trappes en ces termes : « Ceux qui ne veulent par respecter nos lois n’ont aucune obligation à rester en France ».

Les lettres ouvertes

Lettre ouverte de Grégory Gennaro au député Alain Marsaud

Monsieur le Député, Monsieur Marsaud, Vous êtes parlementaire, je suis un citoyen ; vous êtes membre de l’Union pour un Mouvement Populaire, je suis un patriote social qui n’a jamais voté ni pour l’UMP, ni pour Nicolas Sarkozy ; vous êtes le représentant des Français dans une grande partie de l’Afrique et du Moyen-Orient, je ne suis qu’un simple Français vivant dans le territoire hexagonal. Pourtant, si je me permets

Dans la presse